Archive mensuelle mars 2017

Parheme-racomunicar

NetEnt : la machine à sous Dracula

Dracula, de la légende de Vlad l’Empaleur, est une source d’inspiration pour NetEnt. En partenariat avec Universal Studios, NetEnt a développé une machine à sous 3D avec une ambiance captivante et remplie de suspense.

La machine à sous Dracula de NetEnt

La machine à sous met en scène une jeune femme terrorisée, poursuivie par des chauves-souris, courant dans les ruelles d’une ville pour leur échapper. Malheureusement, elle tombe et est attaquée par une créature énigmatique, alors qu’elle essaie de se relever.

Les chauves-souris disparaissent de l’écran, les fonctionnalités et personnages du jeu apparaissent : une jeune femme au centre, Dracula, une horde de chauve-souris, jeunes hommes ainsi qu’une vieille femme et son chien.

En bas de l’écran, on retrouve les fonctions spéciales de cette machine à sous.

Les options de jeu de Dracula

Sur ces 5 rouleaux et 40 lignes de paiement, Dracula présente des symboles d’As, Roi, Dame, Valet sur des blasons : la jeune femme, un barbu muni d’une bouteille, une vielle femme habille de façon vulgairement riche et un homme tenant de l’argent dans ses mains.

jouer-machine-a-sous-dracula-3d-netent-hemeracomunicar.orgDes Stacked Wilds ou Wilds empilés en français, illustrés par Dracula et sa bien-aimée sont disponibles sur ce slot. En payant la combinaison gagnante la plus haute, un autre Wild avec la lettre « W », sur les rouleaux 2, 3 et 4 peut remplacer n’importe quel symbole. 10 free spins sont offerts quand le Wild empilé Dracula et celui de la jeune femme apparaissent simultanément sur les rouleaux 2 et 4.

Un Wild supplémentaire s’active durant les tours gratuits sur le rouleau 3. Les deux amants enlacés sont alors visibles et le joueur se voit récompenser par 2 tours gratuits additionnels.

« Bat Feature » peut changer Dracula en une horde chauve-souris volants sur les rouleaux. Elles transforment plusieurs symboles en une même figure dans le but d’augmenter les chances de gains. Lors de tours gratuits, cette option de jeu s’active à chaque spin.

Ma critique 

NetEnt réussit de nouveau à créer un chef d’œuvre. Même si c’est un thème courant, le développeur lui offre une adaptation superbe avec plein de récompenses.

 

Paradmin

Comme un aimant : retour sur le film d’Akhenaton

Ce film du genre comédie dramatique réalisé par Akhenaton et Kamel Saleh est sorti le 31 mai 2000. Il affiche dans son casting les acteurs suivants : Kamel Saleh, Houari Djerir, Brahim Aimad et plus. Le long métrage tire son inspiration de la chanson l’Aimant, du groupe IAM. Celle-ci décrit la vie des jeunes dans un quartier à Marseille.

Présentation du film Comme un aimant

Une bande de jeune survit à leur galère au quotidien dans le quartier du Panier à de la cité phocéenne. Attirés « comme un aimant » à s’asseoir sur les bancs du quartier, leur existence heureuse est faite de petits vols minables, de sorties, de glande, de balades dans la rue ensoleillée.

Avis et critique du film Comme un aimant

Le film est d’abord une chronique d’ambiance, axée autour de Marseille. Les quartiers du sud de la ville, le quotidien morose de la troupe de jeunes et la spirale dans laquelle ils sont impliqués sont décrits d’une façon assez réaliste par les réalisateurs. Même si le film interprété par les rappeurs et les débutants relève de l’amateurisme, les spectateurs peuvent baigner dans cette ambiance du Panier. Les histoires de magouilles, les petits larcins, les brimades avec les flics, la drague sont au rendez-vous. Ces événements dans le métrage sont toujours d’actualité, que ce soit à Marseille ou ailleurs. Car les chômeurs, les exclus de la société, les copains à glander existent partout.

comme-un-aiment-film

En revanche, le talent des acteurs improvisés n’est pas au top, dévoilant ainsi tous les défauts d’une première œuvre. Cependant, certains acteurs sont plus convaincants que d’autres alors qu’Akhenaton en tête joue mal. Mais c’est côté scénario qu’est le tendon d’Achille de Comme un aimant. Les deux réalisateurs ne se contentent que de filmer des plans de la cité phocéenne en oubliant l’essentiel. Les phrases stéréotypées abondent, les personnages sont nombreux mais le scénario n’arrive pas à offrir une trame d’accroche. Le film traîne en longueur dû à l’ambiance lourde de certaines scènes sans intérêt. La progression dans la trame du film est inexistante. Les losers constituent une vraie fratrie, ils se font engueuler par leurs parents, ils font des coups, se font attraper, vont en prison sinon ils sont tués à coup de balle mais cela n’aboutit à rien de bon. On a l’impression de voir une tuerie en masse tout le long du film. Et le pire c’est qu’on n’éprouve aucun attachement pour eux. Cela est évidemment impossible car le scénario en lui-même n’engage pas les téléspectateurs à les admirer. Les « simples moments » ne sont pas transformés en film. Comme un aimant donne ainsi l’impression d’un reportage local à cause de ses failles scénaristiques et n’arrive pas à dépasser les limites géographiques. Cependant, tout n’est pas déméritant dans ce film. La bande originale est percutante avec de bonne musique qui ravira certainement les fans du rap. En bref, comme un aimant n’a rien d’un chef-d’œuvre. Toutefois, malgré un scénario un peu léger et de jeu d’acteurs amateur, pour une première œuvre d’Akhenaton il est regardable.

Parheme-racomunicar

L’espionnage de la NSA

Les débuts du scandale qui défraient les chroniques

Tout a démarré par la révélation qu’a faite Edward Snowden en 2013 sur l’existence d’un programme d’espionnage américain mis en place pour récupérer les données personnelles de nombreuses personnes sur toute la planète. Sachez que vous pouvez en apprendre plus en visionnant le film éponyme. Qu’il s’agisse des simples citoyens, des institutions ou encore des Chefs d’États étrangers.

Edward Joseph Snowden, un informaticien américain a publié des renseignements considérés comme ultra secrets des agences de surveillance américaines. Il a publié sur The Washington Post et Guardian que la National Security Agency (NSA) collecte des données de conversations téléphoniques.

Au début Snowden a révélé la présence d’un volume assez conséquent de documents, aux environs de 20 000, mais suite à une analyse faite en décembre 2013, l’effectif a pu atteindre jusqu’à plus de 1,7 millions. Cet ex-agent de la CIA et consultant de la NSA a transmis ces documents à deux journalistes, Glenn Greenwald et Laura Poitras, qui les ont édité par la suite en public depuis le 6 juin 2013. Ces révélations touchent particulièrement l’espionnage mondial des téléphones portables, d’Internet, ainsi que d’autres moyens de communications, réalisé par la NSA.

Depuis ces éditions américaines, bon nombre d’autres médias, notamment The New York Times, Der Spiegel, El País, The Intercept, Le Monde, L’espresso, ProPublica, O Globo, South China Morning Post, Australian Broadcasting Corporation, Canadian Broadcasting Corporation, Sveriges Television, NRC Handelsblad, Wired, New Zealand Herald et Todo Notícias (es) ont divulgué à leur tour le scandale d’espionnage réalisé par la NSA.

L’ampleur de l’affaire d’espionnage internationalscandale-nsa

Depuis 2013, les révélations ne cessent d’apparaître au grand public et l’importance des données que collectent les services secrets américains et britanniques. Des logiciels d’espion comme PRISM et XKeyscore ont été élaborés pour recueillir des informations en ligne. Le programme GENIE sert à espionner les équipements informatiques à l’étranger, les câbles sous-marins de télécommunication et d’institutions internationales, ainsi que d’autres. Les récupérations des données sont réalisées en temps réel, et tout peut être collecté : voix, data ou métadonnées, dans tous les endroits se trouvant dans la zone Europe, Afrique et Moyen-Orient. Les programmes permettent à NSA d’accéder aux contenus des courriers électriques, chats, réseaux sociaux, des appels sur Skype.

Les documents fournis par Snowden ont permis Le Monde d’annoncer que la compagnie Air France et Air Mexico s’avèrent les potentielles cibles de tous ces programmes d’espionnage d’écoute sur les vols des avions de ligne. Des logiciels ont été établis pour suivre les communications mobiles. Ceci est fait dans le but d’écarter l’éventualité d’un autre attentat du 11 septembre.

The Intercept a également publié qu’un gratte-ciel situé au beau milieu de New-York, muni de 29 étages, exempt de fenêtre, loge l’un des plus importants centres d’espionnage de la NSA, mais également l’un des géants centres de télécommunication américains. Dénommée Titanpointe, cette grande tour appartient à un opérateur téléphonique américain AT&T, où selon cette édition américaine, la NSA a mis en place des équipements autorisant à récolter de nombreux renseignements issus des communications inter-changées dans le monde entier en temps et en heure.

L’espionnage n’est donc plus un secret pour personne. Nous savons que nous sommes surveillés en permanence par les grands de ce monde. Mais pire encore, puisqu’aujourd’hui n’importe qui peut avoir une emprise sur la vie personnelle de quelqu’un. Il suffit de quelques minutes et quelques euros pour s’équiper de logiciels espions. Ils sont à portée de n’importe qui puisqu’il est possible de s’en procurer sur Internet. Comme en témoigne le site du lien en amont, vous pouvez voir qu’avec ces logiciels, il est possible de collecter toutes les données d’un téléphone portable (sms, journal d’appel, Snapchat, Facebook etc.) sans que l’individu ne s’en rende compte. Ainsi, il est important de se prémunir contre toute forme d’espionnage pour éviter que l’une de vos affaires éclate au grand jour…