J’adore la téléréalité

Paradmin

J’adore la téléréalité

Je résiste mal pour ne pas dire que je ne résiste pas du tout. Soit je tombe dessus par tout hasard et je reste scotcher devant mon écran pendant des heures sans bouger. Soit j’enregistre même l’heure à laquelle l’émission passe à la télé pour ne rater aucun épisode de ma téléréalité préférée, voire de toutes celles qui sont d’actualités. Pourquoi ? Je vous explique.

Un concept trop facile à adopter

Ma passion pour la téléréalité a débuté avec le lancement de Loft Story en France en 2000. Au début, je n’ai pas vraiment fait attention à cette émission qui regroupait quelques personnes préalablement choisies par les organisateurs pour participer à une mise en scène spéciale. Des fois enfermées à l’intérieur d’une jolie villa ou parfois filmées dans leur environnement intime, la téléréalité a commencé à attirer mon attention quand elle j’ai compris que derrière toute cette mise en scène se cachait bien d’autres choses. D’abord un concours comme c’est le cas pour Nouvelle Star ou Star Academy. Puis un défi personnel comme pour l’Ile de la tentation et Koh-Lanta. Voire même une histoire d’amour naissante dans d’autres comme L’amour est dans le pré ou Bachelor. Quand parfois c’est juste pour apprendre à tirer des leçons de vie comme pour Super Nany, C’est du propre ou J’ai décidé de maigrir. Ou pour d’autres encore où il s’agit juste de partager une belle expérience comme pour C’est quoi l’amour, Confessions intimes ou The Simple Life. Bref, toutes sortes d’émissions où je m’amuse surtout à observer des réactions à chaud toujours aussi endiablées, tendues voire parfois trash. Plus il y a de l’ambiance, mieux c’est !

telerealite

Du divertissement à volonté

C’est certainement le but d’une téléréalité. Et en ce qui me concerne, c’est une véritable réussite car il n’y a rien de mieux qu’une telle émission pour m’aider à déstresser après une dure journée de labeur. Encore heureux que les chaînes de télévision diffusent les émissions de téléréalité à des heures bien stratégiques. Dès que je passe le pas de la porte en rentrant du boulot, j’allume la télé juste pour regarder la téléréalité qui passe. Dès que le dîner se termine, je reviens au salon juste pour ne pas rater la partie qui passe en fin de soirée. Il m’arrive même de ramener de la nourriture vite faite sur le canapé pour ne pas avoir à effectuer un aller-retour entre le salon et la salle à manger.

Un intérêt déplacé pour la vie des gens

Du voyeurisme dirait-on. Mais je me classifierai tout simplement parmi les curieux qui adorent se placer aux premières loges pour voir à quel stade se trouve tel ou tel candidat à un moment précis. Et des fois, il faut aussi avouer que je me reconnais en certains d’entre eux à travers leur personnalité. Je m’imagine d’ailleurs parfois à la place de la plupart et me demande comment j’aurai réagi. Car quelque part, je me dis que les téléréalités sont aussi faites pour nous faire croire à certains changements possibles.

À propos de l’auteur

admin administrator